FANDOM


Dégel du Verseau[1]

Dégel.jpg

Début
Manga The Lost Canvas: Chapitre 90
OAV The Lost Canvas: OAV 02
Apparait dans Manga et OAvs
Doubleur
Français Charly Mour
Japonais Daisuke Hirakawa
Informations personnelles
Naissance 5 février
Âge 22 ans
Statut Décédé
Signe Signe du Verseau mini.png Verseau
Genre Homme.png Masculin
Espèce Humaine
Taille 184 cm
Poids 76 Kg
Groupe Sanguin O
Entourage Homme.png Cardia du Scorpion (Ami)
Femme.png Seraphina (Amour)
Homme.png Unity du Dragon des Mers (Ami)
Informations professionnelles
Lieu d'entraînement Près de Blue Grad
Loyauté Athéna
Partenaire Homme.png Cardia du Scorpion
Occupation Chevalier
Rang Chevalier d'Or
Titre Chevalier du Verseau
Fonction Gardien de la Maison du Verseau
Maîtres Homme.png Krest du Verseau
Techniques
Aurora Execution
Diamond Dust
Diamond Dust Ray
Diamond Dust Zero
Freezing Coffin
Freezing Shield
Grand Kolsto
Kolsto

Dégel du Verseau (水瓶座(アクエリアス)のデジェル, akueriasu no dejeru) est un des 88 Chevaliers d'Athéna connus comme les Chevaliers qui protègent leur Déesse à travers les différentes générations. Dégel est également l'un des 12 Chevaliers d'Or qui est protégé par la constellation du Verseau, et porte donc cette armure.

PersonnalitéModifier

C'est un homme d'apparence froide, mais c'est quelqu'un de très sensible et chaleureux lorsqu'il est avec des personnes proches de lui. Il est toujours très poli et aussi très à cheval sur la bienséance et gronde souvent Kardia sur sa façon peu respectueuse de traiter Sasha. Son amitié avec Kardia révèle sa sollicitude, même si il n'approuve son côté sadique de son ami. Il est également très studieux, ayant toujours un livre avec lui. Il est réputé être le Chevalier le plus érudit du Sanctuaire.

ApparenceModifier

Dégel est un homme de grande taille, il a de très longs cheveux verts et les yeux verts d'eau (manga) ou violets (anime). Depuis qu'il a été aveuglé par la Diamond Dust Ray de son maître Krest sa vue s'est affaiblie et il doit porter des lunettes lorsqu'il ne combat pas.

HistoireModifier

Dégel est peut-être né et à grandi à Blue Graad où il passé toute son enfance auprès des enfants du roi de ce pays, jusqu'à ce qu'il soit pris en charge par Krest afin de faire de lui son disciple et successeur en tant que Chevalier du Verseau. Envoyé au Sanctuaire à la fin de son entraînement pour être officiellement reconnu comme Chevalier du Verseau, il y rencontrera Cardia du Scorpion lorsque le Grand Pope lui demandera de soigner le cœur bouillant du scorpion. Ce dernier finira par devenir son ami.

Saint Seiya: The Lost Canvas ChroniclesModifier

Chapitre du Scorpion Modifier

Dans le dernier chapitre, après le retour de Kardia et Sasha au Sanctuaire suite à leur voyage au Mexique, Dégel est vu accompagnant un Kardia râleur et encore blessé à la Salle du Grand Pope. Dégel sermonne Kardia sur son comportement, lui rappelant qu'ils allaient rencontrer pour la première fois la Déesse Athéna.

Chapitre du Verseau Modifier

Cinq ans avant la Guerre Sainte Modifier

Le Grand Pope reçoit une lettre en provenance de France signé de Krest, contenant un seul mot "Au secours" en russe, celui-ci décide alors d'envoyer Dégel sur place. Dégel se rend sur les lieux où il pense trouver son maître : le château de la célèbre Madame Garnet. Dégel grâce à l'aide de Seraphina, princesse de Blue Grad, peut se mêler aux invités de sa fête d'anniversaire. Au cours de la soirée il vient au secours d'une jeune domestique maltraitée par un des nobles invités par la châtelaine, suscitant l'admiration de cette dernière et des convives. Mais la présence de Dégel est rapidement décelée par Madame Garnet qui remarque son insensibilité à son chant. Invitant Dégel à partager une danse avec elle, Garnet mets en garde Dégel, lui affirmant connaître son maître et qu'elle lui montrerait sa boîte à bijoux le soir même.

C'est alors que l'épouse d'un de ses anciens admirateurs, Mme Flaille, débarque à la fête et provoque avec ses mercenaires la maîtresse des lieux pour venger de la mort de son mari, Garnet révèle ses atouts en les personnes des Joyaux, ses protecteurs, qui anéantissent sans mal les spadassins. Dégel est surpris de la force de ses jeunes gardiens et tient compte de leur présence dans sa mission. Garnet invite ensuite Dégel à passer la nuit sur place.

Raccompagnant Seraphina à sa voiture, il lui confie Mme Flaille, complètement dévastée d'avoir échouée dans sa vengeance. Seraphina se montre réticente à le laisser seul sur place, mais devant son assurance à pouvoir retrouver ici son maître elle finit par le laisser et s'en aller. Les deux femmes parties, Dégel retourne à l'intérieur du château pour continuer son enquête, ses souvenant du temps où il était l'élève de Krest.

Il est alors provoqué par Flint, un des Joyaux de Garnet. Dégel lui reproche son manque de bonnes manières, ce qui ne manque pas d'agacer Flint, jaloux de l'intérêt de Garnet pour Dégel, qui lui répond avec sa technique flamboyante Stone Spark. Dégel la pare facilement avec un mur de glace et en profite pour revêtir son Armure d'Or. Il lui congèle alors les mains pour l'empêcher d'attaquer et lui demande de fournir des renseignements sur Krest. Flint refuse de parler et lui suggère de ne pas le sous-estimer parce qu'il ressemble à un enfant. Il brise ses carcans et prend alors en otage Fluorite, la domestique secourue par Dégel plus tôt dans la soirée, qui rôdait dans les parages. Menaçant de brûler vive la jeune fille, Dégel n'a plus d'autres choix que de vaincre Flint et entrave le Joyau avec un Grand Kolstov. Gelé à mort, Flint refuse quand même de renseigner Dégel avant de rendre l'âme et redevient un simple caillou. Dégel salue l'ingéniosité du procédé. Accompagné de Fluorite qui recherche son père disparu depuis longtemps, Dégel décide de commencer ses recherches par les douves du château.

Tombant su une porte dissimulée et cadenassé, Dégel la fracture en la gelant et découvre derrière elle une bibliothèque. Observant les livres, il trouve que leur classement ressemble fort à celle de son maître et soupçonne la pièce être le lieu où il est détenu. Apercevant une lumière, puis une ombre, il laisse Fluorite et se dirige vers la présence. Il découvre Mme Flaille enchaînée dans une cellule et inconsciente. Stupéfait de la retrouver là alors qu'elle était avec Seraphina, il entreprend de la délivrer lorsque il décèle la présence de son maître et se tourne vers lui. Il se retrouve alors face à un jeune homme bruns qu'il ne connaît pas, pourtant son Cosmos lui semble familier lorsque ce dernier l'attaque. Raillant le niveau des Chevaliers d'Athéna, Krest fait serment de débarrasser le monde de ceux-ci devant un Dégel qui n'en croit ni ses yeux, ni ses oreilles face à ce maître qu'il ne reconnaît pas. Krest en profite pour l'attaquer avec sa Diamond Dust Ray et terrasse le jeune Verseau sans mal. Il se moque de lui et l'incite à contre-attaquer.

Dégel lui envoie alors le Grand Kolstov qui lui renvoyé aussitôt par Krest qui se moque à nouveau de sa faiblesse. Dégel lui demande alors pourquoi ce changement alors qu'il a toujours protégé le Sanctuaire. L'ancien Verseau lui explique que durant ses 500 années de vie il a participé à de nombreuses guerres et que, écœuré, il en est venu à se demander la raison de celle-ci et l'utilité de leur sacrifice. Il lui annonce qu'il a trouvé sa réponse : l'humanité doit devenir immortelle. Sa rencontre avec Garnet cinquante ans auparavant lui donna les réponses à ses interrogations et il décida de rejeter le Sanctuaire et brisa le sort de longue vie offert par la Déesse pour devenir un des Joyaux de Garnet et avec son aide il apporterait la paix au monde. Dégel le supplie de retrouver la raison, mais Krest fait mine de l'attaquer avant d'être interrompu par Chalcédoine qui lui demande de le laisser finir le travail avant d'être rejoint par Tourmaline. Krest laisse donc ses subordonnés se charger de son ex-élève, non sans lui avouer qu'ils ont enlevés Séraphina et si cela suffira à le faire combattre sérieusement, puis il rejoint Mme Garnet.

Dégel, troublé, se retrouve alors face aux maîtres des illusions de de l'électricité. Coincé par les illusions de Chalcédoine, Dégel ne parvient pas à se défendre du Dazzling Voltage de Tourmaline et s'effondre. Les deux se réjouissent de leur victoire et de l'offrande qu'ils vont pouvoir faire du Chevalier qu'il pense mort à leur maîtresse lorsque Tourmaline ressent que la pièce se refroidit toujours plus. Ils se rendent alors compte qu'ils sont cernés de reflets de Dégel qui leur révèle qu'ils n'ont abattus qu'une illusion. Il lance alors la Diamond Dust Zero pour les défaire définitivement et se remets aussitôt en quête de son maître et Seraphina.

Retrouvant une Fluorite en état de choc, il en découvre la raison : des centaines de corps, dont celui de son père, gisant et desséchant dans des cristaux géants, vidés de toute énergie vitale. Consolant la jeune fille, il lui promets de la débarrasser de Garnet. Il arrive enfin à la pièce où se trouve Garnet et son maître Dégel, lui fait part de son incrédulité et sa déception face à son retournement et affirme qu'il est dans l'erreur. Krest lui répond que c'est lui qui se trompe, que c'est le prix à payer pour sauver des millions de vies de ces guerres sanglantes et une paix durable. Il lui dévoile alors le corps de Séraphina étendue sur un cercueil rempli de fleurs avant l'attaquer avec la Poussière de Diamant Zéro. Dégel pare l'attaque à l'étonnement de Krest. Dégel lui annonce qu'il se battra pour lui offrir les réponses qu'il cherche et lui lance l'Exécution de l'Aurore. Mais Krest la revoie aisément avec un Bouclier de Glace, technique qu'il n'avait pas enseigné à Dégel. Il termine son action en enfermant dans un cercueil de glace Dégel, lui dédiant quelques mots avant de retourner près de Garnet.

C'est alors que le Cosmos de Dégel augmente, refroidissant la pièce. Son maître est stupéfait de la résistance de son élève et retourne près du cercueil de glace, se demandant si Dégel cherche à se libérer, ce qu'il parvient à faire. Dégel défie son maître, refusant le sacrifice d'innocents pour construire la paix, car tel est le destin des Chevaliers. Garnet fait part de son admiration pour le disciple de son bras droit et demande à Krest d'agir afin qu'ils puissent accomplir leur mission. Alors qu'ils s'apprêtent à combattre, Dégel s'étonne d'une certaine tendresse chez Garnet et de ce sentiment de solitude qu'elle semble partager avec Krest. l'ancien Verseau rit et le taquine sur l'ardeur de ses sentiments malgré sa froideur apparente, et qu'il avait toujours pensé que Dégel changerait le monde. Dégel, préparant son ultime attaque, lui annonce qu'il lui démontrera qu'il avait raison d'y croire. Leurs deux énergies se percutent et emplissent toute la pièce, éjectant les deux adversaires. Dégel le premier se relève et cherche son maître. Il l'aperçoit, figé par la glace, protégeant Garnet, le joyau de cette dernière étincelant devant eux. Garnet le félicite et lui révèle comme elle est devenue immortelle, deux cent ans auparavant puis sa rencontre avec son maître, l'accord qu'ils ont passé et qu'ils l'avaient choisi comme arbitre de leur débat. Elle lui dit qu'elle avait été impatiente de sa "réponse" dès l'instant de leur rencontre et qu'elle est effectivement celle qu'elle attendait. Garnet vieillit sous ses yeux et le remercie pour cette merveilleuse soirée d'anniversaire. Krest lui dit que Séraphina est bien vivante et le remercie pour tout ce qu'il a fait. Krest et Garnet s'éteignent, satisfaits de voir leurs longues vies toucher à leur terme.

Dégel quitte le château devenu mausolée de son maître, emportant Séraphina. Malgré ses efforts il ne peut s'empêcher de pleurer son maître. Séraphina reprend conscience et Fluorite les retrouve accompagnée de Mme Flaille. C'est alors qu'elle se jette à son cou qu'il se rend compte qu'il ne voit plus aussi bien qu'auparavant suite à l'attaque de son maître. Fluorite lui offre alors les lunettes de son défunt père en souvenir d'elle, cadeau qu'il accepte.

De retour au Sanctuaire il va rendre visite à Kardia, dont le cœur est mal en point après sa mission au Mexique avec Sasha près de lui. Il le soigne et s'indigne du comportement familier de Kardia avec leur Déesse qui le chambre à son tour sur ses lunettes.

Chapitre des Gémeaux (première partie) : Deutéros Modifier

Deux ans avant la Guerre Sainte Modifier

Alors qu'ils font leur ronde dans le Sanctuaire, Dégel empêche des gardes et un Bronze de s'approcher de "l'Arène aux Fantômes" d'où d'étranges bruits s'élèvent. Dégel s'avance jusqu'au terrain défoncé et découvre là Deutéros, le frère jumeau caché d'Aspros dont le Pope lui a révélé l'existence, en train de s'entraîner à manier l'Another Dimension. Paniqué à l'idée d'avoir été vu, Deutéros se prépare à devoir se défendre face au Chevalier d'Or qu'il imagine envoyé pour le tuer. Dégel empêche Deutéros d'aller plus loin en l'enfermant dans son Koltsov et le rassure en lui disant qu'il est là pour découvrir la vérité à la demande du Pope sur la disparition des Pythies suite au rapport d'Aspros.

Dégel l'interroge ensuite et demande ce qu'il sait et si il a vu quoi que ce soit, si Aspros sait quelque chose. Dégel lui fait part de sa déception car il admirait son frère. Persuadé que Dégel est venu le tuer, Deutéros déploie sa force et se libère du Koltsov, puis l'attaque de toutes ses forces sans lui laisser de répit. Dégel parvient à le bloquer en utilisant le Freezing Shield et Deutéros lui demande de le tuer, endossant le meurtre des Pythies. Dégel, troublé par le regard de Deutéros, décide de le libérer car il sait qu'il lui a menti et cache le vrai coupable.

C'est alors qu'un nouveau cratère se forme dans l'arène et des cadavres sans têtes surgissent des entrailles de la terre. Ils ont été libérés par Aspros qui brisé le sceau et "observe" la scène depuis le bateau qu'il prend vers sa prochaine mission. L'aîné des Gémeaux se montre déçut que son frère n'ait pas réussi à tuer Dégel, mais se promet d'en finir en revenant et décide de le laisser mourir des mains des Berserkers d'Arès.

Encerclés par les Berserkers ressuscités, ils se font submerge par un tourbillon de flammes. Dégel est conscient d'avoir réchappé à cet enfer de feu grâce à son armure, mais s'inquiète du sort de Deutéros qui n'a aucune protection. Il se retrouve face à Ema qui leur déclare qu'il a l'intention de massacrer ceux les gens du Sanctuaire pour venger son frère. Il lance sur eux les têtes de ses compagnons Bersekers que Dégel congèle en soutien de Deutéros qui se jetait face à l'ennemi. Soupçonnant qu'il s'agit des deux frères de l'Ephodos du Régiment des Flammes, il propose de mettre la question des Pythies de côté pour l'instant et de combattre ensemble, lui promettant de le ramener vivant auprès du Grand Pope et lui demande de lui faire confiance. Essuyant une attaque d'Ema, Deutéros s'interpose et lui dit qu'il ne sait rien sur le meurtre des Pythies et qu'il ne sait que penser de son frère désormais. Il va chercher ses réponses durant ce combat. Ema le raille, prétendant qu'il ne pourra le vaincre seul. Dégel assiste alors au combat d'Ema et Deutéros, et lorsque ce dernier utilise la Galaxian Explosion il est surpris de reconnaître en lui un potentiel Chevalier d'Or. Alors que Kokalo, le frère aîné d'Ema, apparaît à son tour et abats son frère, rejetant sa faiblesse, ce dernier se relève et Dégel se retrouve face à Ema. Mais soucieux de protéger Deutéros des flammes brûlantes de Kokalo contre lesquelles il n'a aucune protection, il ignore Ema et va rejoindre le cadet des Gémeaux. Alors que l'arène s'embrase, il parvient à rattraper juste à temps Deutéros et à se protéger derrière un bouclier de glace.

Dégel s'interroge alors sur la raison pour laquelle les Berserkers ne fuient pas l'arène et pourquoi personne au Sanctuaire n'a ressenti leur présence. Dégel devine alors qu'ils ont été enfermés dans une Autre Dimension par Aspros qui manipule également l'esprit de Kokalo grâce à une nouvelle technique psychique. C'est alors que l'Armure des Gémeaux quitte son coffret à la stupeur d'Aspros pour rejoindre Deutéros et le protéger. Dégel ressent l'arrivée de l'Armure lorsque la sienne se mets à résonner. Gemini se matérialise devant eux, ayant traversé les dimensions jusqu'à eux, et se sépare immédiatement pour recouvrir Deutéros. Dégel est étonné de voir le frère d'Aspros être digne de recevoir l'Armure d'Or, mais pas autant que Deutéros. Dégel assiste alors à la fin du combat de Deutéros qui fait tout pour empêcher Kokalo de tuer Ema qui n' a que faire de ses sermons. Ema se laisse alors tuer par Kokalo et ce dernier retrouvant la raison révèle que c'est Aspros qui les a réveillé. Deutéros le vainc alors .

Plus tard, Dégel projette son esprit sur le bateau où se trouve Aspros, accompagnant l'Armure des Gémeaux à la demande de Deutéros. Aspros fait les louanges de son frère devant le Verseau qui lui confie qu'il pourrait bien devenir son ami. Il lui annonce également que l'élection du prochain Pope aura lieu à son retour de mission et lui confie son espoir d'avoir un élu de grande valeur. Retournant à son corps, Dégel se montre perplexe sur le souhait de Deutéros de rendre l'Armure des Gémeaux à Aspros car celle-ci l'a choisi aussi, mais Deutéros affirme qu'il n'acceptera l'armure que lorsque son frère l'aura rendue et qu'en attendant il cherchera sa voie.

Dégel se rend auprès du Pope pour faire son rapport sur l'assassinat des Pythies et confirme les soupçons de Sage quant à l'implication d'Aspros. A cette occasion il apprend à Sisyphe, qui était là pour se désister pour le poste de Grand Pope, l'existence de Deutéros et la forfaiture de celui qui était son meilleur ami.

Quelques temps après l'arrivée de Shion au Sanctuaire à lieu une réunion à laquelle tous les Gold Saints participent, Dégel inclus.

Saint Seiya - The Lost CanvasModifier

Plusieurs semaines après la première attaque sur le Sanctuaire menée par Hadès et la contre-attaque du Sanctuaire sur la Cathédrale d'Hadès à laquelle il a participé et qui s'est achevée par la création du Lost Canvas par Hadès, Dégel croise Tenma dans la Maison de la Balance, encore choqué par la mort de Dokô. Narquois face aux lamentations du jeune Pégase, il lui confirme que la mort de son maître est dû à sa propre faiblesse et que si il désire devenir vraiment fort, il doit aller sur l'Île de Kanon. Cette île à proximité du Sanctuaire serait habitée par un véritable démon. Il lui suggère d'aller le voir et de l'affronter pour devenir plus fort.

Plus tard, Athéna convoque Dégel auprès d'elle et lui confie sa requête. Elle souhaiterait l'envoyer à Blue Grad, son pays natal, afin d'aller négocier un accord d'entraide avec Poséidon. Dégel accepte d'être le messager de la Déesse et part s'enfermer dans la bibliothèque de Maison du Verseau à la recherche d'information. Ayant trouvé ce qu'il cherchait, il se mets en route et passant par la Maison du Scorpion, il y découvre Kardia en train de torturer un Spectre qui s'était faufilé là. Désapprouvant cette pratique, il lui demande ce qu'il fait et écoute son ami se plaindre de n'avoir pu se battre contre Hadès et aussi qu'il interrogeait le Spectre sur le moyen de se rendre sur le Lost Canvas. Hélas ce dernier le déçoit car il ne sait rien et ne fait que gémir. Kardia se tourne alors vers Dégel en lui disant que lui saurait sans doute résister avec noblesse à ses tourments, puis lui demande la raison de sa présence chez lui.

Dégel lui raconte qu'Athéna lui a confié une mission et qu'il souhaiterait qu'il l'accompagne en Sibérie. Le Scorpion se plaint qu'il déteste le froid et refuse dans un premier temps, mais le Verseau a l'argument qui saura le convaincre : il doit se rendre auprès de Poséidon et il y a un risque de bataille. Ravi d'avoir une telle proie offerte, le Scorpion accepte finalement de l'accompagner. A leur arrivée, ils sont surpris de trouver des ruines à la place de la cité, tombée sous l'attaque des troupes d'Hadès. Ils se font attaquer peu après par les Chevaliers des Glaces, protecteurs de Blue Graad et Kardia les frappe de son Aiguille Écarlate avant de s'apercevoir de son erreur. Unity, fils du roi du pays et ami de Dégel, apparaît alors et s'excuse du comportement de ses guerriers. Unity les conduit alors au palais où sont collectés tous les savoirs de l'humanité depuis des siècles. Kardia se montre critique quant à l'utilité de risquer sa vie pour de vieux bouquins, ce qui désole Dégel qui s'excuse auprès de Unity de ses mauvaises manières. Unity lui rétorque qu'ils ne font pas que garder des livres, mais un "trésor" bien plus précieux : au fond de la bibliothèque, scellé par les sceaux d'Athéna, se trouve la porte qui mène aux ruines couvertes de coraux d'Atlantis, la cité de Poséidon, où son esprit est également enfermé.

Unity se propose alors de les guider à travers la cité jusqu'au palais du dieu. Mais alors qu'ils s'apprêtent à quitter Unity, à leur grande horreur, ce dernier est transpercé par le poing de Rhadamanthe du Wyvern qui les avait précédé en ces lieux, accompagné de Pandore. Tous les deux sont là pour les empêcher de mettre la main sur Poséidon. Dégel attaque alors Pandore, mais Rhadamanthe encaisse l'attaque pour elle et brise la couche de glace qui l'enveloppe par son simple cri. Pandore confie à Rhadamanthe le soin de la débarrasser de ces deux Chevaliers importuns tandis qu'elle va parler à Poséidon. Rhadamanthe accepte avec joie cet affrontement. Mais Dégel essaye de retenir Pandore avec le Koltsov que le Wyvern brise à sa demande. Le combat s'engage alors entre Dégel et Rhadamanthe, le Verseau résiste à grand peine face à la force brute du Spectre. C'est alors que Kardia s'emmêle, se plaignant de l'ennui et d'être mis de côté. Il annonce qu'il prendra la place de Dégel, incapable de résister à ce combat plus longtemps, pendant que le Verseau part à la poursuite de Pandore.

Mais Rhadamanthe se dresse contre eux pour empêcher le Verseau de passer, mais Dégel finit par passer profitant de la paralysie momentanée du Wyvern due aux multiples piqûres infligées par le Scorpion. Pendant que Kardia se bat, Dégel finit par rejoindre Pandore au palais de Poséidon et la trouve évanouie devant la salle du trône. Il pénètre dans la pièce, persuadé d"avoir trouvé ce qu'il cherchait. Mais à sa stupéfaction, il y découvre Seraphina, enfermée dans un cocon aquatique, l'Orichalque à son cou. Alors qu'il s'apprête à délivrer la jeune femme, une voix le somme d'arrêter et des coraux l'attaquent en masse. La voix se présente alors comme étant le Dragon des Mers, Général de Poséidon. Il le rassure en lui disant qu'il n'est pas là pour l'empêcher, mais au contraire pour l'aider en échanger d'un service : il souhaite son aide pour briser le sceau d'Athéna et permettre à la femme de devenir le réceptacle de son Dieu. En échange, il lui offre l'Orichalque. Dégel refuse violemment de laisser la sœur de son meilleur ami devenir le corps de Poséidon et attaque le Général. Mais ce faisant il fait sauter son casque et révèle son visage qui est celui de nul autre que Unity. Désorienté face à son ami qu'il croyait mort de la main de Rhadamanthe, il est horrifié de découvrir que son ami veut vraiment faire de Seraphina le réceptacle du dieu des mers.

Unity lui déclare que c'est la volonté de son peuple et que sa sœur en serait extrêmement fière et qu'il a l'intention de faire tenir sa promesse à Dégel. Il réitère sa proposition : l'Orichalque contre le sceau. Dégel refuse une fois de plus et décide se battre contre son ami. Touché par les coraux, Dégel entrevoit alors les souvenirs de Unity et découvre comment il est devenu un Général des Mers. Il apprend aussi qu'il a tué son propre père qui essayait de le raisonner. Bouleversé par ces révélations, Dégel glace les coraux pour se libérer et l'attaque à nouveau. Il essaye de le convaincre de cesser, lui rappelle leur promesse, mais rien ne fait fléchir le Général. Désolé, Dégel utilise sa plus puissante attaque pour faire s'effondrer le palais sur Unity. Il rejoint alors Seraphina et crève le cocon qui la contient. Il se rend alors compte qu'elle n'a aucune réaction et s'affole. Unity réapparaît et lui dit que c'est peine perdue, Seraphina est morte de maladie il y a bien longtemps et que c'est suite à sa mort qu'il a sombré dans les ténèbres. Il le remercie de l'avoir sorti de sa folie et lui offre l'Orichalque. Mais Pandore surgit et s'empare de l'artefact. Elle se propose de le détruire pour empêcher Athéna de l'avoir. Alors qu'elle brise la coque de coraux qui le restreint, la puissance de Poséidon déferle et investie le corps de Seraphina. Les eaux se déchaînent et Pandore est repoussée par la puissance de l'Orichalque qui agit à travers Seraphina. Dégel protège Unity des flots en les congelant et lui demande ce qu'ils peuvent faire pour apaiser le dieu.

Unity lui répond qu'ils ne peuvent rien y faire. Dégel lui confie alors l'Orichalque et dit qu'il va stopper l'inondation et qu'il souhaite qu'il s'en aille pour remettre la pierre à Athéna, sans quoi la mort de Kardia sera vaine. Résigné, Unity s'enfuit aussi vite que possible hors d'Atlantis tandis que Dégel déchaîne ses forces pour congeler les eaux en furie. Séraphina ouvre un instant les yeux alors que la glace s'apprête à la figer avec Dégel et elle semble triste. Ils meurent ensemble, la catastrophe évitée de justesse.

Habiletés et TechniquesModifier

HabiletésModifier

  • En tant que Chevalier d'Or, Dégel maîtrise le Septième Sens et se bat à la vitesse de la lumière.
  • Dégel maîtrise la glace.
  • Dégel peut aussi créer des illusions avec la glace, utilisant sa réfraction pour les produire.
  • Tout comme son maître Krest, Dégel semble être capable de projeter son esprit à distance, bien que sa présence soit moins consistante que celle de Krest.

TechniquesModifier

  • Diamond Dust Zero: Cette technique est semblable au Diamond Dust, mais portée au zéro absolu.
  • Aurora Execution: L'utilisateur joint les deux mains au-dessus de sa tête et y concentre son Cosmos au maximum. Il les abaisse ensuite pour lancer son attaque sur son adversaire. Porté au zéro absolu, toujours fatale, elle est la plus puissante technique des Chevaliers du Verseau.
  • Freezing Shield: Comme son nom l'indique cette technique permet à Dégle de créer un bouclier de glace afin de parer et renvoyer à l'ennemi son attaque. Il est extrêmement solide, si bien que plusieurs Chevaliers ne pourraient le briser.
  • Koltso: Dégel crée un anneau de glace qui paralyse l'adversaire.
  • Grand Koltso: Cette technique est similaire au Kolsto, mais immobilise définitivement l'ennemi.
  • Diamond Dust Ray: Un rayon de lumière mêlé à la Poussière de Diamant sur laquelle il se reflète, ce qui a pour effet de faire perdre la vue à l'adversaire par réverbération.
  • Freezing Coffin:
  • Diamond Dust:

AnecdotesModifier

  • Le prénom de Dégel , qui signifie "fonte des glaces", est un choix curieux pour un Chevalier des Glaces, mais il correspond assez bien à la personnalité de ce Chevalier, abrupt et froid au premier abord, puis plus chaleureux lorsqu'on le connaît mieux. Il a toujours tendance à "fondre" au contact de ses proches.
  • Son amitié avec Kardia est évidemment un clin d’œil à celle de Milo et Camus dans le manga original.
  • Il est connu pour être le Chevalier le plus érudit du Sanctuaire et la Maison du Verseau possède une bibliothèque impressionnante et un petit télescope pour observer les étoiles. Il semble d'ailleurs avoir assisté le Grand Pope Sage dans son observation des astres.
  • C'est le roi Garcia qui lui aurait enseigné l'astronomie lorsqu'il était enfant.
  • Il semble également être rompu aux us et coutumes des palais et il est un excellent danseur. Il semble aussi bien connaître la mode de son temps, contrairement à ses camarades qui se contentent d'un costume sobre hors du Sanctuaire ou d'un habit "traditionnel".

NavigationModifier

Chevaliers d'Or (The Lost Canvas)
13ème siècle Chevalier du Lion (XIII)Itia de la BalanceKrest du VerseauChevalier du Capricorne (XIII)
16ème siècle Gateguard du Bélier/Avenir du BélierFrancisca du TaureauChevalier des Gémeaux (XVI)Sage du CancerChevalier du Lion (XVI)Aeras du SagittaireChevalier du Scorpion (XVI)
18ème siècle Shion du BélierRasgado du Taureau/Teneo du TaureauAspros des Gémeaux/Deutéros des GémeauxManigoldo du CancerIlias du Lion/Régulus du LionAsmita de la ViergeDôko de la BalanceZaphiri du Scorpion/Cardia du ScorpionSisyphe du SagittaireEl Cid du CapricorneDégel du VerseauLugonis des Poissons/Albafica des Poissons
Siècle inconnu Avenir du BélierChevalier de la Balance (Siècle Inconnu)Chevalier du Sagittaire (Siècle Inconnu)


RéférencesModifier

  1. The Lost Canvas Chronicles - Tome 16

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard