FANDOM


DSC 0631-1-.JPG

Le mur des lamentations

Le Mur des Lamentations est un monument des Enfers apparaissant dans Saint Seiya de Masami Kurumada.

Description Modifier

Il est situé au fin fond des Enfers, derrière le Palais d'Hadès, la Giudecca. Il est très ancien, datant sûrement de l'ère mythologique. Ses bâtisseurs sont inconnus.

Il a pour fonction principale de séparer le monde des Enfers et celui d'Elysion. Entre les deux, se trouve l'Hyperdimension qui sert d'ultime barrière pour empêcher quiconque de parvenir jusqu'aux Champs-Élysées.

Sa caractéristique principale qu'il est très imposant - il fait plusieurs mètres de haut - et il est quasiment indestructible. La matière dont il est composé est inconnue, mais elle est assez solide pour résister à toute tentative de destruction. Si une attaque n'est pas assez puissante pour le détruire, elle est renvoyé directement à l'envoyeur qui l'a subit de plein fouet et bien souvent, si il n'est pas protégé correctement (par une Armure ou autre), en meurt. Seuls les Dieux peuvent le traverser sans difficulté selon Shaka, par contre ce n'est pas le cas pour les humains.

Histoire Modifier

Athéna, désirant mettre fin à l'Ultime Éclipse, traversa le mur pour poursuivre l'âme d'Hadès qui s'était échappé de Shun. Shun et Seiya arrivant devant le mur, ils y retrouvèrent Shaka qui cherchait une solution pour franchir l'obstacle devant eux, ses multiples tentatives ayant échouées. Il s'était même blessé en essayant. Seiya se trouva désemparé lorsqu'il apprit qu'Athéna se trouvait derrière cet obstacle car il devait absolument remettre son Armure Sacrée à la Déesse. Malgré les avertissements de Shaka et Shun, Seiya est déterminé à franchir le Mur, dut-il en perdre la vie pour le détruire, car il refuse de se laisser abattre, ce qui équivaudrait à céder au désespoir prôné par Hadès et que symbolise ce Mur.

Alors qu'il s'apprête à se jeter sur le Mur sous le regard indifférent de Shaka, ce dernier lui porte un coup pour l'assommer. Comme Shun li demande des explications sur son geste, il lui répond qu'il vient d se souvenir de quelque chose sur ce Mur. Seul la lumière du Soleil pourrait le percer, mais il est impossible que le Soleil pénètre jusqu'au cœur des Enfers. Malgré la stupidité de la chose, Shaka se décide à agir avant que la Grande Éclipse ne s'achève. Shun comprend alors que Shaka a frappé Seiya pour prendre sa place.

C'est alors que de l'Armure d'Athéna un Cosmos se répand, atteignant le Cocyte où sont emprisonnés Milo, et Aiolia. Au même moment Shaka concentre son Cosmos au maximum et alors qu'il allait projeter toute son énergie, prêt à affronter la mort, le Vieux Maître arrive et le retient de commettre l'irréparable. Il est rejoint peu après par Milo, Aiolia et Mû. Dôko comprend alors que les Chevaliers d'Or réunis ils pourraient récréer la lumière du Soleil car ce dernier, traversant les douze signes du Zodiaque dans le ciel, sa lumière imprègne les Armures d'Or qui les représentent. Il leur distribue alors les armes de la Balance et les chargeant de toute leur puissance, ils les jettent contre le Mur des Lamentations. Hélas, le Mur n'est même pas égratigné et ce sont les Chevaliers qui sont blessés et les armes de la Balance endommagées.[1]

C'est alors que les cinq autres Armures d'Or s'envolent des Maisons pour se rejoindre les Chevaliers aux Enfers et leur prêter main forte. Les Armures d'Or se mirent à résonner, appelant la dernière Armure, celle des Gémeaux que portait Kanon alors en plein combat contre Rhadamanthe. Sachant son heure proche et estimant avoir réglé ses dettes envers Athéna, il l'envoya rejoindre les autres et recouvrir son frère.[2]

Une fois toutes réunies, les Chevaliers d'Or manquants apparurent et revêtirent pour la dernière fois leurs Armures respectives. Se joignant aux autres, émus de les retrouver à leurs côtés, il préparent à se sacrifier. Concentrant leurs Cosmos dans la Flèche du Sagittaire ils portèrent leur ultime et magistrale attaque, ce qui eu pour effet de créer une large ouverture. Le souffle de l'explosion fût tel que Minos, qui comptait tuer définitivement Seiya, Shiryû, Hyôga et Shun, n'arriva pas à lui résister et le Palais de Giudecca est pulvérisé. [3]Les Chevaliers de Bronze purent y entrer et constatèrent avec douleur la disparition des Chevaliers d'Or qui ne laissèrent derrière eux que leurs Armures vides.

DSC 0636-1-.JPG

La brèche créée par les Chevaliers d'Or

Les derniers Spectres et Pandore tenteront de passer aussi, mais Shiryû après un âpre combat réussira à se débarrasser de Queen de l'Alraune, Gordon du Minotaure et Sylphide du Basilic. Dans le même temps, Minos cherche à empêcher les Bronzes d'entrer dans l'Hyperdimension et engage le combat contre Hyôga, resté en arrière pour protéger Seiya et Shun qui sont déjà passés.

Malgré l'avertissement de Hyôga, qui venait d'être rejoint par Shiryû, Sylphide essaiera de suivre les Bronzes et sera happé par l'Hyperdimension.

Enfin, Ikki arrivant à son tour, il est suivi de Pandore qui lui confie son bracelet après lui avoir demandé d'assurer sa vengeance, lui permettant de traverser sans crainte l'Hyperdimension car son Armure n'avait pas été bénie du sang d'Athéna comme les autres. Cet acte de trahison lui vaudra d'être tué par Thanatos, mais Phénix traversera le passage en ayant sa promesse envers elle en tête.

Références Modifier

  1. Saint Seiya Inferno 10
  2. Saint Seiya Inferno 11
  3. Saint Seiya Inferno 12

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard